L'amaigrissement et l'équilibre nutritionnel





 


L'amaigrissement la mise en condition favorable


Pamaigrissement régime celluliteour réduire votre poids en réduisant votre volume de graisse, il faut nécessairement réduire les apports énergétiques alimentaires et augmenter les dépenses énergétiques de l'organisme. Il existe toutefois plusieurs façons de procéder.
Parfois une méthode peut convenir mieux qu'une autre, suivant les sensibilités de chacun. Dans tous les cas, il faut se mettre dans de bonnes conditions pour maigrir. En effet, plusieurs facteurs peuvent entrer en compte dans la prise de poids: psychologie, hygiène, métabolisme (élimination), glandes hormonales, digestion...


Le régime hypocalorique
: il s'agit de calculer sa ration calorique à partir des quantités d'aliments ingérés. Le régime est équilibré entre les différents types d'aliments et la quantité de calories absorbées chaque jour est inférieure à notre dépense quotidienne. Ainsi, l'organisme doit puiser dans ses réserves énergétiques ce qui entraine une perte de poids.
Selon vos préférences, des menus types, correspondants à certaines quantités d'aliments à prendre lors de chaque repas. Il faut ensuite respecter ces menus jusqu'à l'obtention d'un poids idéal et équilibrer ensuite son alimentation de base.
Inconvénients: il est très lourd et fatiguant, des carences sont possibles.

Le régime dissocié: c'est sur la qualité et non sur la quantité des aliments ingérés que l'on joue ici. Il est possible d'associer certaines catégories d'aliments lors d'un même repas, mais pas toutes.
Il existe différents types de régimes dissociés. Le suivi de votre médecin est important pour rester en forme pendant cette phase d'amaigrissement. Le mode d'action de ce type de régime serait double: diminution de l'assimilation et diminution automatique des rations caloriques.
Cette méthode est assez souple dans le choix des aliments, elle demande toutefois de la rigueur dans les associations pour bien fonctionner. Ce n'est pas une alimentation de base normale, elle ne doit servir que dans des périodes d'amaigrissement, il est nécessaire de reprendre par la suite une hygiène alimentaire saine et équilibrée.
Inconvénients: carences et lassitude.


La diète protéinée en pratique


Reconnus pour leur efficacité et leur bonne tolérance, les régimes hyperprotéinés font maintenant partie intégrante des stratégies de prise en charge des problèmesdiète protéinée régime dissocié de surpoids. Pour être pleinement efficaces, ils doivent être prescrits et suivis par des  médecins connaissants parfaitement la méthode. En effet, certaines contre-indications (diabète, insulino-dépendant, insuffisances rénales...) devront être éliminées grâce à un bilan pratiqué lors de la première consultation.
Les régimes hyperprotéinés s'articulent en plusieurs phases, qui permettent de les adapter à l'importance de la perte de poids souhaitée. Leur atout principal est de permettre une diminution de la masse grasse, en protégeant les organes nobles (cœur, muscles...).

La diète protéinée est la phase principale d'amaigrissement. Elle consiste à fournir à l'organisme un apport élevé en protéines de haute valeur biologique. Ces protéines extraites du lait, du soja et du blanc d’œuf produisent les effets suivants:
  • une très bonne impression de satiété: elles activent la dégradation des graisses de réserve en corps cétoniques, produits naturels ayant un effet coupe-faim très puissant
  • un maintien des réserves en protéines: puisque les besoins de l'organisme sont largement couverts par les compléments protéinés. Il n'y a donc pas de fonte musculaire, l'amaigrissement est effectué uniquement aux dépend de la masse grasse.

La suppression totale des aliments sucrés est nécessaire à l'apparition de l'acétone. Cependant, la consommation de légumes verts est autorisée et apporte le minimum indispensable en glucides, utiles au fonctionnement normal de l'organisme. Ces légumes consommés à volonté favorisent un bon transit intestinal.


Les avantages de la diète protéinée


perte de poids amincissement Une perte de poids rapide: il est habituel d'obtenir une perte de poids de 4 à 6 Kg pour une femme, en 3 semaines (8 à 10 kg chez un homme). Ce résultat rapide conforte la motivation

Un amincissement ciblé: il est rapidement visible grâce à la fonte quasi-exclusive des tissus graisseux, en particulier du ventre et des fesses, la diminution du tour de taille et de hanche. L'action coupe-faim des corps cétoniques est l'effet satiétogène des protéines font disparaitre la sensation de faim dès le 3ème jour.


La forme physique est conservée:
les corps cétoniques provenant de la dégradation des graisses sont des psychotoniques naturels. Les protéines nourrissent suffisamment les muscles et les empêchent de fondre, permettant la pratique du sport habituel (hors compétition).
L'alimentation sélective est un régime hyperprotéiné hypoglucidique tout comme la diète protéinée. Plus souple, elle autorise la consommation d'aliments protidiques traditionnels (poissons, viandes maigres, volailles...). Bien souvent cette phase suit la période de diète. Elle peut être poursuivie sans risque aussi longtemps que nécessaire. C'est aussi un régime idéal pour ceux et celles qui n'ont que peu de poids à perdre ou qui, pour des obligations professionnelles, doivent fréquemment déjeuner au restaurant.
Cette phase d'alimentation sélective consiste à prendre un repas normal sans glucides et à remplacer les autres repas par des compléments protéinés. Un peu moins rapide en ce qui concerne la perte de poids, elle est, par contre, plus conviviale.

La stabilisation se fait par la réintroduction très progressive des glucides. La encore, le suivi médical est un facteur essentiel de réussite. Votre médecin vous conseillera et adaptera la quantité et le rythme de réintroduction des glucides en fonction de votre métabolisme. Comme chacune des phases de ce régime, celle-ci doit être individualisée. Cette phase de stabilisation devra durer 1 à plusieurs mois en fonction de la difficulté que vous avez à maintenir votre poids.

Dans tous les cas, seule la poursuite d'une alimentation équilibrée après les périodes d'amaigrissement et un accompagnement par votre médecin pendant de nombreux mois, voire années, pourra vous garantir un résultat durable dans le temps. La chute du poids et le poids idéal sont contrôlés par impédancemètrie.


La bonne nutrition :
  • Il faut augmenter les apports protéiques.
  • Les graisses: il faut augmenter les graisses insaturées (huile d'olive, colza, olives, avocats, noisettes) et il faut diminuer les mono insaturés (huile de palme, le lait, les fromages, le beurre, la charcuterie, le saindoux...)
  • Il faut manger plus de poly insaturés: oméga 3 contenu dans le colza, soja, noix, germes de blé, poissons gras.
  • Les sucres lents sont bons: féculent, farineux, céréales complètes...
  • Les sucres rapides sont à bannir: pains seul, frites bonbons...
  • Il faut manger beaucoup de légumes.
  • Les fruits doivent être mangés raisonnablement: 2 fruits par jour au maximum.
  • Les 10 aliments anti-âge sont: l'ail, les céréales, le chocolat, le chou, l'huile d'olive, les poissons gras, le thé, la tomate, le vin, le yahourt.

    apport protéique légume fruit